Veuillez prendre note que nos bureaux sont rouverts afin de vous offrir une partie de nos services habituels. Pour un accès plus rapide à nos services, vous pouvez toujours bénéficier de Rencontre à distance. Pour plus d’infos Nous joindre

x

Le port du masque dans les organismes communautaires

Le port du masque dans les organismes communautaires

Le gouvernement a mis en place différentes mesures afin de protéger la population durant cette période de pandémie mondiale de la Covid-19. Le Ministère de la Santé et des Services sociaux a fait parvenir aux organismes publics une communication clarifiant la situation du port du masque et nous en avons fait un résumé.

Les organismes communautaires qui accueillent la population sont des lieux publics fermés, à ce titre, l’obligation du port du masque est applicable sous réserve des exceptions mentionnées dans le décret 810-2020 du 15 juillet 2020 sur le port du masque et dans un avis du Directeur national de la santé publique. En vertu de ce décret, un organisme communautaire qui ne ferait pas respecter le port du masque est passible d’une amende de 400 $ à 6000 $.

Notamment :

  • avoir moins de 12 ans;
  • avoir une condition médicale qui l’empêche;
  • être atteint d’un trouble cognitif, d’une déficience intellectuelle ou d’un trouble du spectre de l’autisme;
  • avoir un problème de toxicomanie ou un problème de santé mentale sévère;
  • être assis à une distance de 2 mètres d’une personne qui ne partage pas une même résidence ou qui offre un service ou un soutien.

Tous les travailleurs et bénévoles dans les organismes communautaires qui accueillent le public sont soumis aux règles applicables en matière de santé et sécurité au travail. La CNESST précise que, lorsque les principes de distanciation physique ne peuvent être respectés, un masque de procédure et une protection oculaire (lunettes de protection ou visière recouvrant le visage jusqu’au menton) sont fournis par l’employeur au personnel qui exécute une tâche nécessitant d’être à moins de 2 mètres d’une autre personne dans l’absence d’une barrière physique.

Source : Ministère de la Santé et des Services sociaux.

 

 

Aucun commentaire

Publier un commentaire