Semaine Québécoise de l’Orientation – Ses choix, mon soutien, son avenir

Semaine Québécoise de l’Orientation – Ses choix, mon soutien, son avenir

Ses choix, mon soutien, son avenir

 

Ses choix

Oui mais encore… Lesquels ? Pas facile de faire des choix à un si jeune âge… Ont-ils la maturité nécessaire pour le faire ? Ont-ils vécu assez d’expériences significatives (projets, emploi etc.) qui ont mis leur identité à l’épreuve ?

Petite rétrospective : Quel était le premier choix professionnel que vous ayez fait ? Comment s’était-il passé ? Quelles étaient vos émotions, vos pensées, les circonstances qui vous ont amenées sur ce chemin ?

Pensez-vous que votre adolescent a vécu assez d’expériences qui ont pu l’aider à prendre une direction claire ? Sinon, qu’est-ce qui l’empêche de commencer à vivre des expériences plutôt que de faire un choix théorique qui ne correspond pas à son identité ?

Chaque expérience de vie, travail, amour, nous enseigne des choses et forge notre identité. Cela signifie qu’il faut en vivre pour se former en tant que personne.

Mon soutien…

C’est compliqué en tant que parent de ne pas être tenté d’exprimer notre opinion sur un sujet quelconque… Lorsque je conseille mes enfants, je tente de sortir de mon rôle de conseillère, cela veut dire que j’exprime mes opinions telles quelles sont. Mais cela veut dire aussi que mes valeurs, mes croyances, mes peurs sont transmises directement à mes enfants.

Nous pouvons être tenté de vouloir protéger nos enfants de tout malheur et faire en sorte qu’ils ne rencontrent pas d’échecs… Mais si finalement ces échecs pouvaient les aider à restructurer leur façon de voir la vie et les rendre plus forts ? Nous ne voulons surtout pas que nos enfants se trompent… Mais pourquoi ? Qu’est-ce qu’il y a de si mauvais dans le fait de se tromper ? Je dis souvent que même un chirurgien peut se tromper (même si on ne veut pas cela de notre chirurgien!) et pourtant la vie de ces patients est liée à son métier. Alors pourquoi ne donnons-t-on pas à nos enfants le droit de se tromper ?

Dans ma pratique, mais aussi personnellement j’ai pu constater, avec un certain recul, que ce qu’on considère en étant des erreurs, nous forment et forge notre identité et nous aide à nous approcher de ce qui nous corresponde plus.

Alors, comment soutenir mon enfant dans sa prise de décision pour l’aider à prendre une direction éclairée ? Une direction éclairée c’est une direction dans laquelle nous nous engageons en sachant quelles sont nos forces, nos faiblesses, nos valeurs, ce qui nous intéresse, ce qui fait du sens pour nous…

En tant que professionnelle je conseille aux personnes de partir de soi-même, se questionner sur ses peurs, ses croyances, ses valeurs, et ce qui est important pour la personne. Entant que parent, on peut être en mode d’écoute et de conseil positif. Si l’enfant sent qu’il peut avoir le droit de choisir même s’il se trompe, cela peut faire toute une différence J L’aider à exprimer ses craintes, l’aider à agir malgré ses insécurités, c’est quelque chose de primordial qui va l’aider à passer à travers cette étape, qui peut être très anxiogène.

Son avenir….

Il va le construire expérience après expérience. Laissez vos enfants-ado expérimenter des nouvelles choses : hobbys qui l’intéressent lui (et pas nous en tant que parent), emploi, bénévolat etc. Discutez avec eux de comment ils vivent ces expériences, qu’est- ce qu’ils ont appris grâce à elles. Il est important de mettre des mots sur ces expériences, observer les qualités qu’ils ont développées car, probablement, les enfants n’arrivent pas à faire ce bilan par eux-mêmes. À travers ces discussions, il faut lui apprendre le fait que son avenir se construit dans les actions présentes, et que c’est bien normal qu’il n’ait pas une idée exacte de ce qu’il va faire dans sa vie. Cela peut l’aider à enlever la pression de prendre LA BONNE DÉCISION. Il faut se rappeler qu’on tente de prendre les meilleures décisions qui correspondent à notre situation actuelle (besoins, valeurs, capacités etc.).

Une fois un proche m’a dit : tu sais que tu veux arriver sur le sommet de la montagne de ton rêve mais tu ne peux pas contrôler comment cela va se passer. Alors, équipe-toi avec une carte sur laquelle tu marques tes repères (forces, valeurs, capacités, limites, etc.), trace les chemins possibles et part à l’aventure pour atteindre ton RÊVE !

En effet, on peut toujours viser la LUNE et si on la rate on va atterrir parmi les étoiles !

On vous attend autant pour soutenir votre ado et vous aussi dans votre démarche d’accompagnement de votre enfant sur son chemin !

Tout commentaire constructif est bienvenu !

 

 

 

Aucun commentaire

Publier un commentaire